in

Zotac lance un ordinateur dorsal pour la RV

Zotac lance un ordinateur dorsal pour la RV

Zotac a annoncé le lancement de son VR GO 4.0, un système permettant de transporter un ordinateur sur le dos, comme s’il s’agissait d’un sac à dos, axé sur la réalité virtuelle. Il ne s’agit pas vraiment d’un nouveau produit. En effet, il y a des années, de très nombreuses marques ont lancé des ordinateurs de ce type. C’est à cette époque que l’on promettait que la RV allait révolutionner l’industrie, et l’on sait comment cette histoire s’est terminée. Par conséquent, ces produits n’ont pas été commercialisés pendant des années, jusqu’à aujourd’hui. Pour rappel, le Zotac VR GO 3.0, son prédécesseur, a été lancé il y a 3 ans.

En résumé, il s’agit d’un châssis compact, qui utilise même des composants d’ordinateur portable, pour adopter un design de sac à dos. Grâce à ce design, il offre une liberté de mouvement totale lors d’une expérience VR, et ce sans câble encombrant entre les deux.

Voici les spécifications du Zotac VR GO 4.0

Sur le plan de la puissance, il est vrai qu’il n’est pas vraiment gourmand en énergie. Le processeur est un Intel Core i7-11800H. Il s’agit d’un processeur Tiger Lake de 10 nm avec une configuration de 8 cœurs et 16 threads de traitement. Ces derniers travaillent à une fréquence de base de 1,90 GHz jusqu’à une fréquence Turbo de 4,60 GHz. Ce processeur est accompagné de 16 Go de mémoire vive, d’un SSD NVMe de 512 Go.

Vient maintenant la partie importante, et c’est qu’au niveau des graphismes, il intègre une NVIDIA RTX A2000. En termes de performances gamingelle est un peu moins performante qu’une NVIDIA GeForce GTX 980 Ti. En tant que telle, elle est plus axée sur le plaisir de l’application et le défunt “métaverse” que sur la fourniture d’une expérience complète. gaming expérience. Si vous pensez que les graphismes seront son plus gros problème, vous vous trompez. Sa batterie promet jusqu’à 1 heure d’autonomie.

A lire également  Prise en charge de DX11 pour les GPU S80 et S70

C’est vrai, dans un “ordinateur de poche”. gaming”Une touche d’éclairage LED RVB et un système de refroidissement pour le port de chargement de la batterie sont indispensables, promettant une plus longue durée de vie de la batterie.

L’ordinateur de poche n’a-t-il plus de sens aujourd’hui ?

Bien qu’il ne soit pas remarquable en termes de spécifications, il est associé à un poids de 4,5 kilogrammes et à une batterie très limitée. Le pire problème, cependant, c’est le prix. Il est en vente au Royaume-Uni à un taux de change de 4 315 euros.

Il n’est pas nécessaire d’être très malin pour se rendre compte que, pour ce prix, on peut acheter un ordinateur portable beaucoup plus puissant et plus léger. Il est également intéressant de noter que, pour ce prix, aucune lunette VR, aucun écran ni aucun périphérique n’est inclus. Il semble que ce produit ait été mis en attente en attendant de voir ce qu’il adviendrait du métavers. Après son échec retentissant, ils l’ont quand même sorti pour essayer de récupérer une partie de l’investissement. Il est évident que cet appareil a été annoncé il y a un an, avec un matériel plus puissant.

Il faut ajouter à cela qu’en termes d’utilisation, elle peut être la même que celle offerte par une paire de lunettes au design autonome. En d’autres termes, il s’agit de lunettes qui intègrent leur propre matériel et fonctionnent sans qu’il soit nécessaire de les connecter à un PC ou à un appareil mobile. Sans compter que les graphiques les plus avancés proposent déjà des modules de connectivité sans fil pour résoudre le problème du câblage. En somme, un ordinateur de poche n’a plus de sens aujourd’hui. Surtout à ces prix-là.

A lire également  Microsoft expérimente une version de Windows pour les consoles portables

Pour un usage commercial, il ne semble pas intéressant qu’un utilisateur soit effrayé par l’expérience et tombe au sol, endommageant ainsi l’équipement. Pour cela, il existe déjà une conception parfaite au niveau du câble qui sera suspendu au plafond. Une solution simple, rapide et très économique pour offrir une liberté de mouvement et éviter d’endommager le matériel.