in

Thermaltake TOUGHFAN EX12 Pro : magnétique et interchangeable

Thermaltake TOUGHFAN EX12 Pro : magnétique et interchangeable

Après tout ce qui s’est passé avec l’Alphacool Apex et sa controverse sur les performances filtrées par rapport aux performances réelles visibles après coup, le secteur des ventilateurs a faibli. Et cela parce qu’il a un historique où les constructeurs ont du mal à augmenter les performances, alors que les prix ne cessent d’augmenter. Ce sont donc les ajouts supplémentaires qui font la différence à une époque où l’aérodynamisme stagne, et la preuve en est le nouveau Thermaltake TOUGHFAN EX12 Pro, qui vise à conquérir les clients au détriment de deux nouveautés principales.

Ceux qui ont déjà quelques années, nombreux mais pas trop, se souviendront comment aux débuts du refroidissement liquide personnalisé, nous tous, overclockeurs, recherchions des ventilateurs industriels pour abaisser la température de certains composants à refroidir et qu’ils ne devaient pas l’être. extrêmement froid. Une fois les jours d’overclocking terminés, les boucles ont collecté ces ventilateurs pour disposer de systèmes 24h/24 et 7j/7 avec les meilleures températures, au prix d’un bruit infernal, oui, en règle générale. Eh bien, presque toutes les marques ont pris le relais de Nidec, et ce que nous constatons ces derniers temps, ce sont de petites évolutions dans ce sens, où aujourd’hui, nous nous éloignons encore une fois de l’aérodynamisme.

Thermaltake TOUGHFAN EX12 Pro, le ventilateur qui améliore ce qui est présent

Nous venons directement du Steel Shadow TOUGHFAN 12 Pro, qui est le précurseur de ce que nous allons voir maintenant, étant une évolution directe de cette version. Le design des pales continue de s’inspirer du célèbre Nidec GT et de ses différentes versions AP, où il maintient les 9 pales ajustées avec un logiciel de précision et composées d’un matériau également connu sous le nom de LCP.

A lire également  Mini PC de jeu avec un Ryzen 9 + Radeon RX 6600M

Une résistance élevée à la traction, un faible coefficient de dilatation thermique et une facilité de moulage exceptionnelle font du LCP l’un des meilleurs matériaux pour les ventilateurs à l’heure actuelle. Le problème au-delà des spécifications est l’inconvénient de devoir démonter le ventilateur pour changer la direction du flux d’air si nous en avons besoin.

Pour cette raison, Thermaltake a conçu un système de couplage et de découplage facile avec deux jeux de pales en LCP qui permet l’échange de celles-ci avec son axe central en quelques secondes. Ceci facilite le changement de direction de l’air au prix, logiquement, d’un changement de performance.

Push et Pull ne fonctionneront pas de la même manière, mais il sera très facile de basculer entre eux

Push et Pull n’ont jamais vraiment fonctionné de la même manière, alors que normalement le premier est toujours plus efficace. Pour cette raison, Thermaltake annonce deux spécifications différentes dans ces TOUGHFAN EX12 Pro selon le type de lame que nous utilisons, Push ou Pull :

  • Pousser -> Jusqu’à 2 000 tr/min, 3,19 mmH2O, 70,8 CFM et 22,6 dBA
  • Tirez -> Jusqu’à 2 000 tr/min, 2,6 mmH2O, 64,21 CFM et 29,8 dBA

Ceci étant la première des nouveautés pour ces fans, la seconde concerne le système MagForce 2.0. Cela vient directement et comme une évolution du SWAFAN EX, où la surface de contact est désormais triplée et l’aspiration magnétique améliorée.

Tout cela améliore l’énergie qui passe d’un ventilateur à l’autre et améliore également l’aérodynamisme entre les ventilateurs. Malheureusement, pour le moment, l’entreprise n’a pas commenté les prix individuels, mais un pack de 3 est vendu, aussi bien dans les versions 12 cm que 14 cm, où les plus petits sont au prix de 80,90 euros sur son site officiel.

A lire également  oublie l'héritage de Poudlard