in

MSI Claw arrivera au prix de départ de 699 $

MSI Claw arrivera au prix de départ de 699 $

On peut désormais connaître le prix des « consoles » MSI Claw, qui devraient arriver en magasin dans les prochains mois. En principe, le lancement est prévu pour la fin de ce trimestre, ou au plus tard au début du prochain. Il faut rappeler que par « console », on entend les Mini-PC portables au design de console.

Revenant au sujet en question, nous savons que nous aurons trois variantes possibles de cette console. Le moins cher s’appelle MSI Claw (A1M-052US). Pour 699,99 $, nous avons accès à un processeur Intel Core Ultra 5 135H avec 512 Go de stockage interne. Pour 749,99 $, nous avons le MSI Claw (A1M-051US) avec l’Intel Core Ultra 7 155H. Enfin, le MSI Claw (A1M-050US) augmente le SSD jusqu’à 1 To de capacité, au prix de 799,99 $. Il faudra désormais attendre pour savoir comment ces prix se traduisent en euros.

Voici les différences entre l’Intel Core Ultra 5 135H et l’Intel Core Ultra 7 155H

La version la plus basique est livrée avec un Intel Core Ultra 5 135H avec 14 cœurs et 18 threads. Cette configuration est divisée en 4 cœurs hautes performances (P-Core) ainsi que 8 cœurs basse consommation (E-Core). Le plus important de tout est qu’il inclut une carte graphique Intel Arc avec une configuration de 8 Xe-Cores à une fréquence maximale de 2,20 GHz, c’est-à-dire que bien qu’il s’agisse d’une version plus abordable du Core Ultra 7, il inclut le même top- graphiques intégrés haut de gamme de l’entreprise.

De son côté, l’Intel Core Ultra 7 155H fait monter la barre à 16 cœurs et 22 threads. Ici, nous trouvons déjà 6x P-Core ainsi que le 8x E-Core. Au niveau graphique, il conserve le même Intel Arc iGPU avec 8 Xe-Cores, bien qu’à une fréquence légèrement supérieure de 2,25 GHz. Les deux cartes graphiques permettent des sorties vidéo DisplayPort 2.1 et HDMI 2.1. De plus, les deux processeurs intègrent également un NPU Intel AI Boost à 1,40 GHz pour accélérer les charges de travail liées à l’IA.

A lire également  La nouvelle arme de la Russie est... Un chien robot chinois avec un lance-roquettes ?

De cette façon, il sera très intéressant de comparer les performances des deux versions. Surtout, comparez-les également avec ce qui sera leur principal rival, qui est l’ASUS ROG Ally.

Reste des spécifications du MSI Claw

Le MSI Claw voit comment ces processeurs sont liés à 16 Go de RAM LPDDR5X. Cette mémoire fonctionne à une fréquence de 6 400 MHz, la même que celle de l’ASUS ROG Ally. Bien entendu, elle est plus lente que la mémoire de 7 500 MHz utilisée par le Lenovo Legion Go. Au niveau du stockage, nous disposons d’un SSD NVMe PCIe 4.0 x4 d’une capacité de 512 Go dans les deux modèles. Le modèle le plus cher augmente la capacité jusqu’à 1 To.

Ce matériel donnera vie à une dalle IPS de 7 pouces. Celui-ci atteint une résolution Full HD de 1 920 x 1 080 pixels avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz avec VRR (48 à 120 Hz). Le panneau sera capable d’atteindre une luminosité maximale de 500 nits. Sans connaître le temps de réponse, ce serait pratiquement le même panneau que celui vu sur l’ASUS ROG Ally.

Tout cela prend vie grâce à une batterie d’une capacité de 53 Wh. C’est 13 Wh de plus que l’ASUS ROG Ally. Il pèse également 675 grammes, soit 67 grammes de plus que celui d’ASUS. MSI indique que cette batterie garantit 2 heures de jeu aux performances maximales. Autrement dit, en baissant les qualités graphiques ou dans des jeux très peu exigeants, l’autonomie sera bien supérieure à ces 2 heures.

Les spécifications du MSI Claw sont complétées par une connectivité Wi-Fi 7 + Bluetooth 5.4, un port Thunderbolt 4/USB4, un lecteur de carte, un lecteur d’empreintes digitales et une prise casque. Nous avons un autre port USB-C qui permet de charger la console à 65W. Évidemment, vous ne pouvez pas manquer Windows 11, une interface personnalisée par MSI et un logiciel complet et avancé axé sur la rationalisation des paramètres d’alimentation, de refroidissement, d’autonomie, etc.

A lire également  Les pilotes Intel Arc GPU améliorent les performances de League of Legends