in

Microsoft précise que l’accord avec Nintendo ne concerne que la série Call of Duty.

Microsoft aclara que el acuerdo con Nintendo solo se limita a la saga Call of Duty
Microsoft précise que l'accord avec Nintendo est uniquement limité à la saga Call of Duty

Hier, nous avons eu quelques nouvelles très importantes, non seulement pour Xbox, mais aussi pour l’avenir de l’industrie du jeu en général. Nous avons parlé de l’accord conclu entre Microsoft et Nvidia pour que tous leurs jeux soient intégrés à leur plateforme de streaming GeForce Now, ce qui n’est rien d’autre que de permettre aux joueurs de jouer à leurs jeux achetés précédemment sur PC avec cette possibilité, mais aussi, et peut-être surtout, l’accord avec Nintendo, qui apporterait les jeux Xbox à leur console pour les 10 prochaines années.

Alors que le tweet de Brad Smith lui-même pouvait clairement être lu dans l’image ci-jointe comme faisant référence à la saga Call of Duty, le message lui-même disait littéralement “Apporter les jeux Xbox aux joueurs Nintendo”, ce qui pourrait prêter à confusion. En d’autres termes, dans une interprétation libre, pourrait-on compter sur Halo sur la Nintendo Switch ? Bien sûr que non. Du moins pour l’instant. Car l’accord ne concerne que Call of Duty, et toujours sous réserve d’une résolution favorable de l’acquisition d’Activision.

Call of Duty va compter 150 millions de joueurs supplémentaires grâce à Nintendo

Le message de Smith a également précisé les conditions dans lesquelles Call of Duty arrivera, pas moins de produits : le même jour que la Xbox avec tout le même contenu et la parité dans le contenu, afin qu’ils puissent profiter de la série avec les mêmes avantages que sur les autres plateformes -sans les limitations graphiques évidentes qu’un portage peut entraîner-.

A lire également  Nvidia diffuse une nouvelle bande-annonce de la RTX 4060 utilisant DLSS 3

Ce matin, le reste des discussions de la réunion d’hier avec la Commission européenne a été révélé, ainsi que le désaccord de Sony pour signer le même contrat de 10 ans, qui, rappelons-le, est inédit dans l’industrie et peut-être seulement applicable à un produit comme Call of Duty. L’intrigue continue de s’effilocher et il ne reste plus que quelques mois pour commencer à voir comment tout cela va se jouer.