in

Le Snapdragon 8cx Gen 4 arriverait pour concurrencer l’Apple M

Le Snapdragon 8cx Gen 4 arriverait pour concurrencer l'Apple M

Selon les derniers rapports, le Snapdragon 8cx Gen 4 sera le premier concurrent sérieux des SoC Apple M. Sous le Nom de code Hamoaon retrouve le premier SoC sérieux de Qualcomm pour une utilisation dans les ordinateurs.

Initialement connu sous le nom de Qualcomm Oryon, des rumeurs indiquent désormais que ce SoC arrivera sous le nom de Snapdragon 8cx Gen 4. Contrairement au reste des SoC Snapdragon cx vus à ce jour, nous serions ici vraiment face à un SoC haut de gamme digne de rivaliser avec Puces de silicium Apple. Ainsi que les processeurs AMD et Intel basés sur l’architecture x86.

Le Snapdragon 8cx Gen 4 sera doté d’un processeur à 12 cœurs

Selon des informations connues, ce processeur arrivera en utilisant une configuration à 12 cœurs avec une conception hybride. De cette façon, ils sont divisés en 8 cœurs hautes performances ainsi que 4 cœurs à faible consommation d’énergie. Tout cela sera lié à un design très similaire à celui d’Apple Silicon. Cela se traduit par le fait d’avoir le CPU, le GPU ou la mémoire RAM sous le même package.

Lors du dernier Snapdragon Summit en 2022, Qualcomm avait annoncé qu’il s’agirait de son SoC le plus puissant, et pour cela ils ont profité de la technologie NUVIA. Cela permet à l’entreprise de développer ses propres noyaux personnalisés. Qualcomm a acquis cette société pour 1,4 milliard de dollars en 2021. Après l’acquisition, l’objectif principal de la société était de lancer un concurrent direct des puces Apple de la série M.

Maintenant, comme nouvelle information, nous savons que Qualcomm Oryon est en fait le nom attaché à ces cœurs personnalisés hautes performances. Ceux-ci exécuteraient actuellement une fréquence de base de 3,40 GHz contre 2,50 GHz pour les cœurs à faible puissance. Chaque bloc de 4 cœurs aurait 12 Mo de cache L2 ainsi que 8 Mo de cache L3.

Au niveau graphique, l’entreprise ne proposerait rien de nouveau. Cela implique de réutiliser ses graphismes Adreno 740. Ceux-ci seraient comparables à ceux intégrés dans l’Apple M1, même s’ils devraient être plus rapides car les fréquences augmenteraient par rapport à la version utilisée dans les smartphones. La raison est évidente, meilleur refroidissement, batteries beaucoup plus grosses ou travail connecté à la prise de courant.

Autres informations connues

Le Snapdragon 8cx Gen 4 aura un avantage en RAM. Alors que les nouveaux Apple M2 Max et M2 Pro sont limités à l’utilisation de la RAM LPDDR5, ce SoC prendra en charge jusqu’à 64 Go de mémoire LPDDR5X. En option, cette mémoire pourrait voir la fréquence réduite à 4 200 MHz pour privilégier la durée de vie de la batterie aux performances. Ce SoC sera accompagné du modem externe Snapdragon X65 5G. Cela donnera accès à la connectivité 5G ainsi qu’au WiFi 7 et au Bluetooth.

De plus, il permettra de se connecter à un GPU dédié via une interface PCI-Express 4.0 x8. Une interface PCIe 4.0 pour donner vie aux disques SSD NVMe en plus de PCIe 3.0 pour le modem et la connectivité WiFi pourrait également ne pas manquer. De plus, les fabricants pourraient laisser le SSD NVMe comme option d’extension de stockage supplémentaire. Pour cela, ils peuvent intégrer le stockage UFS 4.0 au lieu de PCIe.

En termes de connectivité, il offrira des sorties vidéo sous la forme de DisplayPort 1.4a, jusqu’à 3 ports USB 4 (Thunderbolt 4) et 2 ports USB 3.1 @ 10 Gbps. Tout cela permet jusqu’à 3 sorties vidéo en résolution 5K + 4K + 4K, et la possibilité de décoder la vidéo AV1 en 4K à 120 FPS et de l’encoder en 4K à 60 FPS.

Sur la base de toutes ces données, le Snapdragon 8cx Gen 4 promet beaucoup. Bien sûr, contrairement à Apple qui dispose d’un système d’exploitation 100% conçu nativement pour l’utilisation de son architecture, Qualcomm devra faire face à Windows 11, même si Microsoft met de plus en plus l’accent sur le support. Reste maintenant à gagner en popularité et à d’autres sociétés de commencer à proposer des versions natives de leurs applications en pensant à leur utilisation sur ARM.