in

EK-Quantum InWin 977EK, boîtier PC pour refroidissement liquide

EK-Quantum InWin 977EK, boîtier PC pour refroidissement liquide

Le plus grand avantage du PC par rapport aux consoles et autres appareils est le fait que nous pouvons l’assembler à partir de pièces et remplacer tout ce qui tombe en panne. On pourrait dire qu’un PC ne meurt jamais, puisque nous pouvons changer ce que nous voulons. De tous les composants, on pourrait dire que le châssis ou le boîtier PC est celui qui durera le plus longtemps, à condition qu’il soit compatible avec un bon refroidissement, de grandes cartes mères et graphiques. Des boîtiers comme l’EK-Quantum InWin 977EK promettent des températures basses grâce à son support pour radiateurs de 420 mm et un accent mis sur la simplicité d’utilisation, permettant de glisser et de retirer les différents compartiments pour tout assembler facilement.

Le boîtier d’un PC fait partie de ces composants qui nous permettront de faire fonctionner ou non le reste, comme ce qui se passe lorsque nous achetons une carte mère, puisque nous sommes limités à ladite plateforme. Dans le cas du châssis, les limitations concernent essentiellement les dimensions et, dans une moindre mesure, le refroidissement. Et le fait est que nous pouvons acheter une grande tour PC pouvant accueillir notre carte mère, notre processeur avec dissipateur thermique et notre carte graphique, mais qui se retrouve ensuite avec des températures très élevées. Il faut regarder si la boîte a des perforations où l’on peut placer des ventilateurs pour introduire ou expulser de l’air, tout comme il est très important de voir quel type de refroidissement elle supporte.

L’EK-Quantum InWin 977EK nous permet de retirer facilement les radiateurs, la carte mère et l’alimentation

EK est bien connu dans le monde du refroidissement liquide et InWin est dédié aux tours PC et maintenant les deux ont créé ce qui ressemble à un nouveau châssis sous la forme d’une collaboration. Baptisée EK-Quantum InWin 977EK, cette box possède des composants de qualité, puisqu’elle a été fabriquée à partir d’une pièce d’aluminium brossé de 4 mm d’épaisseur. Comme nous l’avons déjà dit, il s’agit d’un boîtier PC qui offre une série de fonctionnalités, répondant à la facilité d’utilisation promise. Les parties supérieure et inférieure sont dotées de filtres à poussière et de supports de radiateur amovibles qui coulissent en desserrant 4 vis.

A lire également  support du jeu et corrections

Le support d’alimentation est coulissant et dispose d’un œuf pour placer une pompe telle que la EK-Quantum Kinetic TBE 300. Concernant l’alimentation, n’importe quel modèle peut être placé à condition qu’il ne dépasse pas 215 mm de profondeur, donc pratiquement n’importe qui travaille pour nous. Le support de la carte mère peut également glisser vers l’arrière, ce qui facilite l’installation du waterblock CPU et GPU.

Il prend en charge jusqu’à 2 radiateurs de 420 mm et a un prix élevé de 799 euros

En parlant de refroidissement liquide, la configuration maximale nous permet de placer deux radiateurs de 420 mm. Ici, ils mentionnent des modèles compatibles tels que 2x EK-Quantum Surface P420M ou P420M X-Flow. Ici, il faut tenir compte de l’épaisseur, puisque la série P de 44 mm avec ventilateurs de 25 mm nous laissera beaucoup d’espace. Et il est mentionné que la partie supérieure nous laisse 75 mm pour le refroidissement liquide et la partie inférieure 89 mm. Pour référence, les radiateurs Quantum Surface X, d’une épaisseur de 58 mm, fonctionneraient également. Dans le cas où nous ne souhaitons pas utiliser un refroidissement liquide aussi important, nous pouvons choisir d’utiliser des radiateurs de 120 ou 140 mm, pouvant les échanger sans changer la position des ports.

A lire également  Thermaltake TOUGHFAN EX12 Pro : magnétique et interchangeable

Le boîtier EK-Quantum InWin 977EK permet d’installer des composants à l’envers. Pour ce faire, il faudra faire pivoter le support d’alimentation et la carte mère, ce qui ne prend que quelques secondes grâce à sa conception. Il faut ajouter qu’il prend également en charge les disques durs de 2,5 et 3,5 pouces, nous pouvons donc installer ici des SSD et des disques durs jusqu’à 26,4 mm d’épaisseur. Quant à la carte mère, elle prend en charge tous les formats, du Mini-ITX à l’E-ATX. Ils n’ont pas non plus oublié de prendre en charge le GPU, permettant d’en utiliser un d’une longueur allant jusqu’à 330 mm et 190 mm de largeur. Vient maintenant la partie la plus négative ou décevante pour beaucoup et c’est le prix, puisqu’il devrait être mis en vente en avril 2024 au prix de 799 euros.