in

un toboggan AYANEO renommé pour l'Europe

un toboggan AYANEO renommé pour l'Europe

Antec, fabricant bien connu de châssis ou d'alimentations, a annoncé son introduction sur le marché des consoles portables avec l'Antec Core HS. Or, contrairement à tous les constructeurs vus jusqu'à présent, ici Antec n'a vraiment rien fabriqué. Cela implique que nous sommes confrontés à un changement de marque. Autrement dit, prendre un produit qui existait déjà sur le marché et le renommer avec un nouveau logo et un nouveau nom.

Pour être exact, Antec s'est associé à AYANEO pour lancer sa propre version de cette console. Désormais, Antec n’a rien apporté au-delà de son logo. Cela implique qu’il n’y a aucun changement ou amélioration au niveau de la conception ou du matériel. Sans compter qu'il a choisi la pire option possible pour faire ce rebranding, à savoir un AYANEO Slide qui cache un clavier physique. Cela n'a pas l'air très utile, au fond, cela semble très inconfortable à utiliser, affectant également le design de la console (plus épaisse et plus lourde que la moyenne).

Ce sont les spécifications de la console Antec Core HS

Antec Core HS

La console Antec Core HS conserve exactement les mêmes spécifications que l'AYANEO Slide. Cela signifie avoir la même dalle IPS avec une taille réduite de 6 pouces. Celui-ci offre une résolution Full HD de 1 920 x 1 080 pixels avec un taux de rafraîchissement de 60 Hz. Les informations du panneau sont complétées par une luminosité maximale de 400 nits et couvrent l'espace colorimétrique sRGB à 100 % et le DCI-P3 à 85 %.

Au niveau matériel, il n'y a pas non plus de différences dans cet Antec Core HS. Nous examinons le même APU AMD Ryzen 7 7850U ​​​​avec un processeur à 8 cœurs et 16 threads utilisant l'architecture AMD Zen 4. Ces cœurs fonctionnent à une fréquence de base et Turbo de 3,30 et 5,10 GHz respectivement. Au niveau graphique, il n’y a rien de nouveau non plus. On est toujours face au même iGPU haut de gamme de la marque, l'AMD Radeon 780M. Cette carte graphique offre une configuration de 768 Stream Processors, offrant des performances comparables à une NVIDIA GeForce GTX 1650 de bureau.

A lire également  La NASA va fabriquer un superordinateur combinant du matériel AMD et Intel

Cet APU peut être accompagné d'une configuration de mémoire RAM LPDDR5X de 16, 32 et 64 Go de capacité. Au niveau capacité, nous avons un SSD PCIe 4.0 x4 avec 512 Go, 2 To ou 4 To de stockage. Au niveau de l'autonomie, il propose une batterie d'une capacité de 46,2 Wh (12 000 mAh). C'est 6,2 Wh de plus qu'un ASUS ROG Ally, mais 3,8 Wh de moins qu'un Steam Deck.

Les spécifications Antec Core HS sont complétées par un châssis mesurant 226 x 90 x 37,5 mm à son point le plus épais. Tout cela lié à un poids de 650 grammes. Cela signifie qu'il est près de 50 grammes plus lourd qu'un ASUS ROG Ally.

Reste des fonctionnalités et prix de lancement

Comme prévu, au niveau de la connectivité, cet Antec Core HS ne présente pas de changements avec l'AYANEO Slide. On parle ainsi d'une connectivité Wi-Fi 6E + Bluetooth 5.2, accompagnée de deux ports USB4, d'un lecteur de carte SD 7.0 (700 Mo/s), d'un lecteur d'empreintes digitales pour ajouter une couche de sécurité et d'une paire de commandes attachées au châssis entourant le clavier QWERTY avec éclairage RGB.

Au niveau refroidissement, on retrouve un radiateur en aluminium adossé à trois caloducs en cuivre de 8 mm d'épaisseur. Le tout est accompagné d'un ventilateur en forme de turbine pour expulser l'air chaud à l'extérieur. Selon l'entreprise, aux performances maximales (28W) en jeu, l'APU fonctionnera à une température comprise entre 60 et 63ºC.

A lire également  NVIDIA a expédié 160 000 GPU RTX 40, mais les RTX 4080 s'accumulent dans les magasins.

La principale différence entre l'Antec Core HS et l'AYANEO est qu'il sera officiellement lancé en Europe et en Amérique du Nord entre les mois de juin et juillet. Désormais, il faudra attendre pour connaître son prix.