in

Stratégies de reprise après sinistre pour les applications fonctionnant sur OpenShift –

Stratégies de reprise après sinistre pour les applications fonctionnant sur OpenShift - Trotons Tech Magazine

Lorsqu’il s’agit d’exécuter des applications sur OpenShift, la reprise après sinistre doit être prise en compte. Pour s’assurer que les applications continuent de fonctionner comme prévu lors d’une panne inattendue, les entreprises doivent avoir les bonnes stratégies.

Ce guide fournira un aperçu complet des stratégies de reprise après sinistre pour les applications exécutées sur OpenShift. Nous couvrirons tout, depuis l’établissement d’un plan de sauvegarde, la mise en place d’un environnement de test et le développement de systèmes capables de se restaurer rapidement en cas de panne. Nous examinerons également les stratégies de reprise après sinistre et les meilleures pratiques pour les configurer sur OpenShift.

Développement d’une stratégie de reprise après sinistre pour les applications exécutées sur OpenShift

Le développement d’une stratégie de reprise après sinistre est essentiel pour garantir que les applications exécutées sur OpenShift restent disponibles et sécurisées pendant un sinistre. OpenShift fournit divers outils et fonctionnalités natifs pour aider les organisations à protéger leurs applications contre les temps d’arrêt et la perte de données.

Ces fonctionnalités incluent :

  • Systèmes de sauvegarde – OpenShift fournit des systèmes de sauvegarde pour les ressources de stockage et d’application persistantes, afin que les organisations puissent rapidement restaurer leur application en cas de panne.
  • Haute disponibilité Les clusters OpenShift sont livrés avec une haute disponibilité prête à l’emploi. Cela signifie que les applications peuvent être déployées sur plusieurs nœuds, ce qui les rend plus résistantes aux temps d’arrêt.
  • Déploiement multirégional Les organisations peuvent déployer leurs applications dans plusieurs régions pour fournir une redondance supplémentaire en cas de sinistre.
  • Mise à l’échelle automatique – La mise à l’échelle automatique permet aux organisations d’augmenter ou de réduire automatiquement leurs applications pour répondre à la demande, en les protégeant contre les pics ou les baisses d’utilisation des applications.

En tirant parti de ces outils natifs, les organisations peuvent s’assurer que leurs applications fonctionnent de manière optimale, même en cas de catastrophe imprévue.

Meilleures pratiques de reprise après sinistre OpenShift

Les entreprises doivent disposer d’un processus de reprise après sinistre robuste pour leurs applications exécutées sur OpenShift. Pour garantir les meilleurs résultats possibles, voici quelques bonnes pratiques éprouvées qui peuvent être utilisées :

A lire également  Offrez une valeur commerciale plus rapide et sécurisée avec l'aide des bons services de conseil DevOps -

Routine de sauvegarde

Une routine de sauvegarde planifiée est essentielle pour protéger les données importantes. Cela devrait impliquer de sauvegarder l’ensemble de l’environnement OpenShift, y compris toutes les données d’infrastructure et d’application associées, à intervalles réguliers et de les stocker en toute sécurité (par exemple, un centre de données hors site).

Surveillance et alertes

Une surveillance appropriée du cluster est essentielle pour identifier les incidents potentiels. Il doit inclure la surveillance de la disponibilité, des performances, de la sécurité et de la capacité, avec des alertes pouvant informer le personnel si des seuils sont dépassés.

Automatisation

Automatiser autant que possible le processus permet de minimiser les temps d’arrêt et de réduire les erreurs manuelles. Cela inclut l’automatisation de tâches telles que la planification des sauvegardes, les processus de test/vérification et les instances de basculement/restauration.

Documentation & Formation

Avoir une documentation à jour sur l’architecture du système est essentiel pour une résolution rapide en cas de sinistre. le personnel doit être correctement formé aux procédures de reprise après sinistre pour réagir rapidement et efficacement.

Implémentation d’un processus automatisé pour assurer un basculement rapide

Il existe des processus automatisés que vous pouvez déployer pour assurer un basculement rapide en cas de sinistre. Pour les applications exécutées sur OpenShift, l’une des solutions les plus efficaces consiste à créer une solution de sauvegarde adaptée à votre environnement unique.

En cas de sinistre, vous pouvez basculer rapidement sans configurer manuellement les ressources de votre environnement. Ce processus automatisé réduira considérablement le temps nécessaire à une récupération complète en suivant les étapes suivantes :

  • Nous construisons un plan d’application. Ce plan garantit que tous les services et toutes les configurations restent cohérents sur les sites de production et de sauvegarde.
  • Il copiait des instantanés partiels ou complets de l’état de l’application depuis l’environnement de production vers son homologue du site de sauvegarde.
  • Nous mettons à jour les configurations dans le site de sauvegarde pour qu’elles correspondent à celles de la production si nécessaire.
  • Nous basculons le trafic de la production sur la base de critères prédéfinis et de déclencheurs que vous ou votre équipe définissez.
  • Restaurer les services applicatifs afin qu’ils soient accessibles depuis le nouveau site après le basculement.
A lire également  Liste des jeux mobiles dont vos enfants peuvent réellement apprendre -

En mettant en œuvre ces méthodes automatisées de reprise après sinistre pour les applications exécutées sur OpenShift, vous pouvez être assuré que vos données sont en sécurité, même en cas de pannes ou de sinistres inattendus !

Conclusion

Les stratégies de reprise après sinistre pour les applications exécutées sur OpenShift sont essentielles au plan global de reprise après sinistre de toute organisation. OpenShift offre la flexibilité de configurer différentes stratégies de récupération adaptées aux exigences spécifiques des applications et garantit la résilience de l’infrastructure informatique de l’organisation en cas d’urgence. Avec la planification et les tests de récupération appropriés en place, les organisations peuvent s’assurer qu’elles peuvent récupérer rapidement et efficacement leurs applications et processus informatiques et tirer pleinement parti des avantages d’OpenShift.