in

RPCS3, l’émulateur PS3, peut désormais exécuter n’importe quel jeu depuis le PC

RPCS3, l'émulateur PS3, peut désormais exécuter n'importe quel jeu depuis le PC

Si vous achetez un PC relativement moderne avec un matériel décent, il sera capable d’émuler presque toutes les consoles. À part quelques exceptions comme la PS4, la PS5 ou la dernière Xbox, la grande majorité des consoles et leurs jeux ne posent aucun problème sur un PC relativement puissant. Tout dépend de la difficulté à émuler la console d’origine et de sa puissance, mais on peut dire que la PS3 a connu pas mal de difficultés. Du moins à ses débuts, car après plus d’une décennie de développement, l’émulateur RPCS3 peut lancer tous les jeux PS3.

La PlayStation 3 a maintenant plus de 15 ans depuis sa sortie en novembre 2006. Elle a eu une durée de vie assez longue, puisque des jeux comme Metal Gear Solid V : The Phantom Pain ou Persona 5 sont arrivés sur la PS3. Nous parlons ici de jeux qui étaient déjà disponibles sur la PlayStation 4, beaucoup plus puissante, sortie en 2013.

Depuis le lancement de la PS4, nous savions que la PS3 serait bientôt considérée comme une console obsolète, même si ce n’est qu’en 2017 qu’elle a été considérée comme en fin de vie. Aujourd’hui, il n’est plus possible d’acheter officiellement une PS3 dans les magasins, mais ses jeux vivent grâce à l’émulation, qui a progressé à pas de géant.

L’émulateur RPCS3 célèbre la prise en charge de tous les jeux PS3

Bien que la PlayStation 3 soit apparue en 2006, ce n’est que 5 ans plus tard que les premiers pas vers l’émulation de la console à grande échelle ont commencé. C’est en mai 2011, que l’émulateur PS3, RPCS3, a eu sa première version créée par les programmeurs DH et Hykem. À l’époque, nous parlions d’une version très préliminaire de ce qui est aujourd’hui le meilleur émulateur PS3. Pendant des années, nous avons entendu dire qu’il était difficile d’émuler l’architecture de la PlayStation 3. Contrairement aux consoles modernes comme la PS4, la PS5 ou la Xbox Series X, elle utilisait un processeur Cell complexe.

Cela signifie qu’il ne ressemblait pas à un PC, et encore moins qu’il ne disposait pas d’un matériel équivalent à celui des consoles modernes. Au fil des ans, quelques émulateurs alternatifs sont apparus, mais RPCS3 était finalement le seul capable de faire l’affaire. Aujourd’hui, plus de 11 ans après sa sortie initiale, ils ont l’honneur de célébrer enfin la compatibilité totale. Cela signifie que l’émulateur PS3 exécute tous les jeux PS3, puisqu’il y a un total de 0 jeux non pris en charge.

68 % des jeux PS3 sont jouables et performants.

Nous parlons de compatibilité totale, mais cela n’est pas synonyme de 100% de jeux fonctionnant parfaitement. En fait, si l’on s’en tient aux chiffres, 67,98 % de l’ensemble du catalogue PS3 est dans un état jouable. Cela signifie qu’ils peuvent être joués du début à la fin, sans erreurs et avec des performances optimales. En fait, nous pouvons jouer à des jeux comme The Last of Us avec une meilleure résolution et 60 FPS. Si l’on considère que la PS3 possède une bibliothèque de jeux assez importante, on parle de centaines de titres parfaitement émulés.

Bien sûr, 28,59% sont des jeux dans un état in-game, c’est-à-dire que nous pouvons y aller et y jouer, mais ils ont des problèmes. Nous incluons ici les jeux que l’on ne peut pas jouer dans leur intégralité sur l’émulateur, les titres qui présentent des glitches et des erreurs graves, ou encore les jeux vidéo aux performances médiocres. Enfin, nous avons 3,42% du catalogue de jeux PS3 qui n’atteignent l’intro qu’en utilisant l’émulateur RPCS3. Ces jeux peuvent être écartés, car seul le menu principal sera affiché et nous ne pourrons pas aller au-delà de ce point.