in

Projecteur portable Full HD avec HDMI 2.0 et USB-C

Projecteur portable Full HD avec HDMI 2.0 et USB-C

Après le succès des enceintes Bluetooth, nous voyons chaque jour comment de nouveaux projecteurs portables arrivent sur le marché pour tenter d’être une nouvelle révolution dans le secteur. C’est pourquoi nous examinons aujourd’hui le BenQ GS50, un projecteur portable au design attrayant et robuste qui offre une résolution Full HD et 500 lumens pour moins de 3 kg de poids.

Avant de commencer l’examen, nous tenons à remercier BenQ pour sa confiance en El Chapuzas Informático en nous envoyant ce produit pour analyse.

spécifications techniques

BenQ GS50

Système de projection
DLP-DEL
Durée de vie utile : 20 000 – 30 000 heures

Image
FHD – 1920 x 1080 pixels – 16:9
500 lumens ANSI
Contraste : 100 000:1 (FOFO)
Couleur : 30 bits (1.070M de couleurs)
Couverture Rec. 709 à 98%

Projection
Diagonale : 30″ – 100″
Indice de projection : 1,21 (100″ à 2,7 m)
Mise au point automatique
Ajustement trapézoïdal 2D : ±40º vertical et horizontal

Smart TV
Clé électronique BenQ QS01
Android TV 9
Amlogic S905 Y2 (4 x A53 + 2/16 Go)
Wi-Fi 5 + BT
Dolby DTS

Autonomie et consommation
2h30 d’autonomie
Consommation typique : 65W

Du son
Altavoces treVolo 2.1 (2x5W + 10W)

connectivité
HDMI 2.0b (ARC)
HDMI 2.0b (interne au dongle)
USB-C (DisplayPort / PD 45W)
USB (5V/1,5A)
Prise jack 3,5 mm

Sonorité
27 – 29 dB (Éco/Normal)

Les autres
Comprend une télécommande Bluetooth
Protection IPX2 et anti-chute

Dimensions
186 x 154 x 146 mm

Emballage et accessoires

GS50 - Emballage

Le BenQ GS50 arrive dans une boîte en carton blanc qui a à son tour une couverture plus décorée du même matériau, que l’on voit sur l’image. A l’intérieur, “seulement” on retrouve la housse de transport en tissu rigide, accessoire indispensable pour protéger un protecteur nomade.

BenQ GS50 - sangle de transport

GS50 - mallette de transport

C’est à l’intérieur que le projecteur est bien protégé, avec les accessoires à ses côtés.

GS50 - transformateur

D’une part, nous avons un transformateur de courant de 90 W qui comprend trois options de câble d’alimentation pour pouvoir l’utiliser partout dans le monde.

BenQ GS50 - télécommande

D’autre part, nous trouvons une télécommande Bluetooth qui nous permet de contrôler à la fois les fonctions du projecteur lui-même et celles du dongle que nous voyons ci-dessous, même avec la reconnaissance vocale pour l’assistant Google.

BenQ QS01

GS50 - dongle BenQ QS01

Comme dans d’autres produits de la marque, le dongle BenQ QS01 est inclus, un modèle qui fournit un système Android TV au projecteur pour le rendre encore plus intéressant. Cela a le processeur Amlogic S905 Y2, avec 4 cœurs A53 et 2/16 Go de RAM et de stockage, offrant une connectivité HDMI au projecteur lui-même et Wi-Fi 5 et Bluetooth pour la connexion à Internet et à d’autres périphériques.

BenQ GS50

GS50 - frontale

Après l’avoir retiré de l’étui de transport, nous commençons l’examen du BenQ GS50 en disant qu’il a l’air vraiment sensationnel, avec un châssis blanc dans lequel ses côtés caoutchoutés verts, ses détails orange et son bracelet marron sont frappants. Il propose des dimensions de 186 x 154 x 146 mm et un poids de 2,3 kg, ce qui le rend relativement portable, encore plus grâce à la sangle de portage sur son côté gauche.

GS50 - oui

BenQ GS50 - Objectif de projection Full HD

De retour sur la face avant, on retrouve un objectif de projection qui nous permet de générer une image avec une diagonale comprise entre 30 et 100 pouces, bien qu’ils recommandent de se déplacer entre 80 pouces et 100 pouces pour obtenir une image optimale.

Elle dispose d’un système de projection DLP, c’est-à-dire d’une puce attachée à des micro-miroirs pour projeter l’image, et d’un rétroéclairage LED d’une luminosité de 500 ANSI Lumen, promettant une durée de vie de la lampe de 30 000 heures (1 250 jours ou 3 ans et demi). ). De plus, il faut tenir compte du fait qu’il a un indice de projection de 1,21 qui génère 100 pouces à une distance de 2,7 mètres, ayant également une mise au point automatique grâce à une caméra qui accompagne l’objectif de projection et un réglage de correction trapézoïdale 2D avec ± 40º tnato dans le verticale et comme à l’horizontale.

Bien que le projecteur puisse lire du contenu 4K, la projection se fait en réalité à une résolution FHD de 1920 x 1080 pixels. Il spécifie également un contraste de 100 000:1 (FOFO), avec une palette de couleurs 30 bits qui le rend compatible à 98 % avec la norme Rec.709.

GS50 - pied de levage

Un détail toujours apprécié est qu’il a une jambe avant qui vous permet d’incliner sa position pour élever l’image, ce dont nous avons sûrement besoin lorsque nous l’utilisons sur une table. Cela a différents niveaux, étant très bien soutenu sur la table dans chacun d’eux.

GS50 - côté droit

Sur la marge de droite, nous pouvons voir l’autocollant vert que nous avons mentionné plus tôt, avec des détails orange qui le rendent encore plus unique. Derrière ces “cubes” oranges se cache une paire d’enceintes de 5W qui sont complétées par un woofer de 10W pour doter le vidéoprojecteur d’un système sonore 2.1 signé treVolo.

connectivité

Avis BenQ GS50 - connectivité

Il dispose également d’un capot qui donne accès à la connectique, ainsi que d’un switch qui bloque un capot supérieur dont nous verrons plus tard à quoi il sert. On a ainsi une entrée vidéo HDMI 2.0b et un port USB-C compatible avec le DisplayPort et la charge PD jusqu’à 45W. De plus, nous pouvons lire le contenu du port USB ou extraire le son de la prise jack 3,5 mm. De même, il offre une connectivité Wi-Fi 5 et Bluetooth grâce au dongle que nous avons vu dans les accessoires.

GS50 - dessus

Sur la face supérieure, nous trouvons les commandes manuelles qui permettent une lecture de base sans la télécommande, ainsi qu’un couvercle qui donne accès à l’espace pour le dongle qui apporte des fonctions intelligentes au projecteur.

GS50 - boutons

Évaluer BenQ GS50 - dongle installé

GS50 - face arrière

De son côté, la face arrière dévoile le ventilateur intégré pour le refroidissement, qui spécifie un volume sonore de 27 à 29 dB, et un petit cache en caoutchouc qui donne accès au connecteur d’alimentation. Bien que nous puissions l’utiliser branché, nous pouvons également charger sa batterie intégrée qui promet jusqu’à 2,5 heures d’autonomie, nous pouvons donc l’utiliser presque partout sans problème.

GS50 - embase

Enfin, il faut souligner que le BenQ GS50 offre une protection IPX2 contre les éclaboussures et anti-chute, promettant que rien ne lui arrivera lorsqu’il tombera librement d’une hauteur de 70 centimètres. Personnellement, je pense qu’il vaut mieux ne pas vérifier.

Essais

Critique du BenQ GS50 prueba

Pour nos tests, j’ai placé le BenQ GS50 dans notre salon à environ 2,5 mètres de l’écran de projection, générant une image d’environ 90 pouces. Comme il n’y a pas de zoom, la taille finale de l’image dépend de la distance ou de la proximité avec l’écran de projection.

Un aspect très important de ce modèle est qu’il dispose d’une mise au point automatique et d’une correction trapézoïdale automatique, ce qui est essentiel dans un modèle portable pour que nous n’ayons pas à le faire manuellement pour faire face à une petite correction de position. Cela fonctionne parfaitement et est très rapide, donc l’expérience est parfaite lorsque vous commencez à l’utiliser.

BenQ GS50 - Android TV

Dès qu’il est allumé, l’interface du système d’exploitation Android TV 9.0 nous accueille, qui est évidemment axée sur les téléviseurs et les projecteurs pour une navigation confortable avec télécommande ou au moyen de commandes, puisque la télécommande vous permet d’utiliser le Google assistant. Le mouvement dans les menus et l’ouverture de l’application sont très fluides, reproduisant sans problème le contenu 4K, bien que ne le projetant pas clairement.

GS50 - Essais 1

Il propose les principales applications Google et quelques applications supplémentaires, bien que nous puissions installer celles que nous voulons depuis le Play Store ou depuis Aptoide, nous n’aurons donc pas de problèmes avec les plus spéciales comme HBO Max.

GS50 - Essai 2

En plus de la configuration du système Android, nous avons quelques paramètres spécifiques du projecteur comme la luminosité, le mode image ou le mode consommation, avec un mode Eco qui baisse trop la luminosité pour être utilisé normalement.

Il faut rappeler que l’on a affaire à un vidéoprojecteur portable et qu’il n’offre que 500 lumens, donc l’utiliser en basse lumière ambiante est indispensable. Si nous comparons son apparence avec la lumière éteinte ou allumée, il est évident que nous n’en profiterons que dans le premier cas.

GS50 - Essai 4

Et pour en profiter, quoi de mieux qu’un contenu haute définition qui précise que la résolution est correcte pour un modèle portable, même s’il n’offre évidemment pas la qualité d’un ordinateur de bureau 4K que l’on peut acheter à peu près au même prix. La colorimétrie de ce vidéoprojecteur est également assez bonne, bien que les noirs ne soient pas son point fort, comme avec tout vrai vidéoprojecteur.

GS50 - Essai 5

Il faut aussi souligner le système audio 2.1 intégré, qui permet de profiter à la fois d’un film et de la musique plus que dignement. On peut même l’utiliser comme enceinte Bluetooth en désactivant l’image à l’écran, autre détail bienvenu.

conclusion

Critique du BenQ GS50

L’examen de ce BenQ GS50 a montré qu’il s’agit de l’un des projecteurs portables les plus remarquables que l’on puisse trouver sur le marché, puisque basé sur une résolution Full HD et une bonne colorimétrie, il offre une qualité d’image remarquable, bien qu’évidemment pas à la hauteur des modèles de bureau de prix similaire. Au contraire, ses 500 lumens nous obligent à l’utiliser en basse lumière ambiante, donc l’idée qui peut nous passer par la tête de l’utiliser en extérieur va être ruinée.

L’excellent dongle qu’Android TV apporte au projecteur, son système de haut-parleurs 2.1 signé par treVolo et sa connectivité, avec un port HDMI et un USB-C moderne qui le rendent parfait pour transférer l’image des ordinateurs portables les plus modernes ou de notre smartphone.

Actuellement, il a un prix d’environ 800 euros, dans les limites de ce qui est attendu pour un modèle de ses caractéristiques, bien qu’avec beaucoup de concurrence dans les gammes basses et les modèles de bureau.

Principaux avantages + Très bonne qualité d’image pour un modèle portable + Son 2.1 avec puissance et qualité + Mise au point automatique et correction trapézoïdale + Système Android TV très fluide + Télécommande très pratique et ergonomique Aspects négatifs – Prix élevé par rapport aux modèles de bureau – 500 lumens seulement permettent de bien l’utiliser dans des conditions de faible luminosité ambiante Autres aspects * Comprend un étui de transport

D’El Chapuzas Informático, nous décernons le Gold Award au projecteur BenQ GS50.

Médaille d'or