in

Plextor, la société de stockage, va disparaître du marché

Plextor, la société de stockage, va disparaître du marché

Première semaine de 2024 et nous avons déjà une marque légendaire qui va disparaître du marché, nous parlons de Plextor. Plextor est une société taïwanaise fondée en 1989. La société est devenue très populaire dans les années 1990 et au début des années 2000 dans le secteur des lecteurs de CD-ROM et DVD-ROM. Au fil du temps, l’entreprise est entrée sur le marché des SSD.

Cette décision vient de Kioxia, un autre fabricant de SSD et de mémoire SD et USB. Kioxia a acheté Plextor et son activité SSD à la société mère Lite-On en 2019. Depuis l’acquisition, Plextor a eu beaucoup de mal à suivre le rythme du marché du stockage SSD.

Plextor a commencé à mourir pour avoir conservé Marvell comme seul partenaire dans la création des SSD

Plus précisément, il est indiqué que depuis l’acquisition de Plextor par Kioxia, la société a eu de sérieuses difficultés à suivre le rythme des nouvelles technologies de stockage. Cela s’est aggravé avec l’arrivée des SSD PCI-Express 4.0, et s’est répété avec les SSD PCI-Express 5.0. La raison en est que Plextor n’a pas réussi à adopter les nouvelles plates-formes de Phison et InnoGrit. Il s’est retrouvé avec les contrôleurs de Marvell qui n’ont pas pu suivre les traces de leurs concurrents. Cela signifiait que Plextor ne pouvait pas lancer de SSD hautes performances, se retrouvant donc coincé avec des unités moins chères, mais aussi beaucoup plus lentes.

De cette manière, Plextor sera remplacé par la marque Solid State Storage Technology (SSSTC). SSSTC est une filiale en propriété exclusive de Kioxia, qui fabrique de la mémoire 3D NAND Flas et divers produits basés sur ce type de mémoire. Cela se concentrera sur l’activité SSD pour une utilisation en entreprise, industrielle et dans les centres de données. De cette manière, l’entreprise quitte le marché des SSD grand public. Ils considèrent déjà qu’il existe de nombreuses marques marquantes et qu’il leur sera difficile de s’implanter sur ce segment. Cela implique une lutte acharnée pour les parts de marché et, par conséquent, une lutte sur les prix dans laquelle l’entreprise n’a pas intérêt à se lancer.

A lire également  L'Union européenne met en garde : Apple Pay est anticoncurrentiel

Même si les propriétaires actuels d’un SSD Plextor continueront de bénéficier de la garantie et des services RMA, la société ne devrait pas lancer de nouveaux disques SSD.

Adieu à 35 ans d’histoire

  1

De cette façon, il est temps de dire au revoir à Plextor, une entreprise qui a une histoire remontant à 35 ans dans la fabrication de lecteurs de disques optiques et de SSD hautes performances. Peut-être que vous n’avez jamais eu de SSD Plextor, mais il serait étrange que si vous êtes de la vieille école, vous n’ayez jamais eu, ou du moins vu, de lecteur ou graveur de CD ou DVD de cette société.

Plextor rejoint également OCZ. OCZ était une autre entreprise historique mais liée au matériel gaming. OCZ était le G.Skill de l’époque en matière de RAM, et aussi l’une des premières marques à lancer des SSD SATA III à une époque où il était normal de trouver des unités de moins de 100 Go de capacité.

A titre d’exemple, en mars 2016, un OCZ Vector 180 à 480 Mo/s avec une capacité de 120 Go coûtait 80 euros. Si vous vouliez 960 Go, le prix était de 375 euros. OCZ a fini par être racheté par Toshiba, et bien qu’il ait conservé la marque pendant quelques années, il a finalement été décidé de supprimer la marque OCZ. Après les acquisitions, les nouveaux dirigeants n’ont pas réussi à maintenir ces marques au premier plan.

A lire également  Thermaltake TOUGHRAM XG RGB D5, revue de la mémoire