in

le RTX 40 va être très chaud

le RTX 40 va être très chaud

Hier, la marque a annoncé un événement de présentation de, en théorie, une nouvelle carte graphique et comme d’habitude avec eux, ils se sont conformés. La présentation est partielle, il n’y a que deux images sous forme de rendu, mais celles-ci ont déclenché plus d’alarmes qu’elles ne le devraient, car le design est vraiment innovant et inquiétant à parts presque égales. Tous les GPU seront-ils comme ce GALAX RTX 40 ?

Ce que nous allons voir correspond, sans aucun doute, à un modèle TOP de la marque au sein de l’événement Serious Gaming qui donne son nom à la série de GPU que nous aurons entre les mains dans à peine un mois et demi au maximum . Il y a certaines nouveautés à gérer, mais surtout et au-dessus des autres, c’est son système de refroidissement.

GALAX RTX 40 Serious Gaming, géant et tout aussi innovant

Les images sont très descriptives et illustratives. Il s’agit d’une carte graphique, ou peut-être d’une série de cartes graphiques hautes performances qui auront un seul connecteur 12VHPWR à 16 broches (en principe à l’arrière, bien qu’il soit également question qu’il ira au milieu de la carte sur son profil) où la chose la plus remarquable est son nouveau dissipateur thermique.

Celui-ci est surdimensionné car le PCB est poussé à l’extrême, donc soit il faut un grand nombre de phases d’alimentation pour la puce intégrée, quelle qu’elle soit, AD102 ou AD103, soit on est face à un GPU qui entrerait en concurrence avec la gamme HOF de l’entreprise.

Peut-être que les PCB sont pratiquement cloués et c’est pourquoi nous voyons de telles dimensions, où en tout cas, elles sont nécessaires pour ce que la marque a mis dessus. Le GALAX RTX 40 Serious Gaming intégrera un dissipateur avec trois ventilateurs de 10 cm (92 mm dans la série RTX 30 SG) qui refroidiront un bloc dense qu’il vise à occuper dans son ensemble, et avec le capot, pas moins de 4 pleins slots , où il y a une petite nouveauté encore jamais vue sur un GPU.

Ventilateur amovible pour la plaque arrière avec ARGB

GALAX-GEFORCE-SG-3

C’est vrai, ce graphique aura un ventilateur qui pourra être installé ou retiré, selon les besoins ou les goûts, dans sa partie arrière, dans la plaque arrière. D’après les images, il semble que nous parlons d’un modèle de 10 cm en configuration de traction qui pourrait aider à refroidir non seulement ladite plaque arrière, mais également à extraire plus rapidement l’air de la partie finale du dissipateur thermique. Nous l’avons déjà vu dans la précédente série SG, mais son ventilateur était plus petit et n’avait qu’un éclairage RVB en tant que tel.

Cela semble dû à deux facteurs possibles :

  • Le PCB est grand et possède une ouverture à son extrémité qui permet à l’air de passer du radiateur au ventilateur arrière.
  • Le PCB est court, le dissipateur, le capot et la backplate sont surdimensionnés et donc l’air circule librement entre le radiateur et le ventilateur arrière.

De plus, la conception des lames a été modifiée dans une large mesure, car maintenant elles ont plus de bords, elles ne coulent pas en lignes courbes continues et, de plus, les lames seraient presque d’un demi-centimètre à l’intérieur du couvercle et non affleurantes, qui, ensemble, les deux concepts est vraiment intéressant afin de savoir à quel point ils sont bruyants et quelle température ils sont capables d’offrir à la puce, à la VRAM et au VRM.

Le dissipateur thermique de la série Serious Gaming actuelle n’est pas trop éloigné dans son concept, mais il a été perfectionné, le quatrième ventilateur innovant est maintenu, les 11 pales sont maintenant améliorées et, au lieu de cela, le RVB s’y perd (moins à l’arrière, il semble qu’il y ait un éclairage), mais il est ajouté au reste de la couverture.

En tout cas, nous avons déjà vu que pour le RTX 3090 SG, le dissipateur thermique avait trois emplacements, atteignant une température maximale d’un peu moins de 70 ºC en moyenne. Il semble que GALAX ait vu que les 450 watts du RTX 4090 vont représenter un plus gros problème et donc le plus gros dissipateur thermique de cette nouvelle série, pourront-ils correspondre aux données de la génération précédente ?