in

Impressions de Turbo Golf Racing, le nouveau concept inspiré de Rocket League

Impresiones de Turbo Golf Racing, el nuevo concepto inspirado en Rocket League

L’incubateur de jeux indépendants de la Xbox porte déjà ses fruits. Aujourd’hui plus que jamais, nous voyons beaucoup d’annonces de jeux dont les studios étaient sous l’égide de la Xbox. Hugecraft Studios est l’un d’entre eux, et dans ce cas, ils vont sortir leur jeu Turbo Golf Racing, la version golfique de Rocket League.

Nous mentionnons Rocket League parce que c’est évidemment leur plus grande inspiration, mais ils parviennent à adapter parfaitement le concept à un sport complètement différent. Ne vous laissez pas gagner par le préjugé selon lequel le golf est un sport ennuyeux et sans rythme, car Turbo Golf Racing parvient à en faire des montagnes russes d’émotions grâce à plusieurs ajouts intéressants à ce sport. Bien sûr, il y a beaucoup de choses à polir.

La course et le golf se rejoignent dans Turbo Golf Racing.

Nous l’avions déjà testé en bêta ouverte il y a quelques mois, mais il est toujours important de reconnaître les aspects positifs et négatifs des mécanismes de jeu. Ce n’est pas tout à fait nouveau : le concept d’arriver le premier au trou dans une course contre d’autres joueurs a déjà été vu dans des jeux mobiles. Ce qui est intéressant, c’est que vous vous retrouvez dans une course avec des obstacles et des sabotages entre les coureurs, ce qui augmente l’intérêt de chaque partie.

Pouvoir jouer en solo est quelque chose qui pourrait être intéressant, sauf que cela enlève toute l’excitation du jeu et nous laisse avec le même rythme qu’une partie de golf ordinaire, quelque chose sans rythme et monotone. Ce n’est pas quelque chose qui vous encourage à jouer à Turbo Golf Racing, la plupart des fonctionnalités disparaissent et ne nous laisse qu’un contre-la-montre pour vous entraîner et obtenir des objets pour votre voiture.

L’avantage est, comme je l’ai mentionné, que vous pouvez vous entraîner sur les cartes individuellement afin de réaliser les tirs les plus précis dans chaque course. Comme dans les jeux de course, se lancer un défi contre la montre à chaque course pour obtenir trois étoiles et battre tous les records peut être une option et un bonus supplémentaire.

Un multijoueur à perfectionner

Tout comme dans Rocket League, vous devrez ici perfectionner vos compétences en matière de balle, de frappe et de précision ; chaque coup sur la balle sera décisif pour la victoire, donc la prise en compte des raccourcis, des boosters et autres sera transcendante dans chaque match. Mieux encore, vous serez en compétition avec d’autres joueurs qui voudront vous saboter pour arriver les premiers.

De nombreuses courses se dérouleront selon le même schéma, car vous serez probablement tellement concentré sur votre balle que vous ne remarquerez même pas les autres joueurs. Il est également possible que le jeu ne réunisse pas tous les joueurs, ce qui se traduit par une piste vide, en compétition avec un seul coureur. Bien que nous soyons en accès anticipé pour le moment, il est clair qu’il est nécessaire d’avoir des jeux complets en permanence.

Un point très positif est que chaque jeu ne se limite pas à un seul parcours, avec un système de notation pour rendre les courses dynamiques. Je pourrais le résumer par “best of three”, mais non, selon le temps que vous tenez, vous obtiendrez plus ou moins de points, ainsi que les rouleaux du golf original.

Pouvoirs spéciaux et personnalisation

Les pouvoirs ou capacités sont un élément important de la course. Ils peuvent déterminer la façon dont nous jouons et changer complètement nos mouvements. Par exemple, il existe une capacité pour que les fosses de sable n’affectent pas votre mobilité, vous laissant plus de marge de manœuvre que les autres joueurs. De cette façon, chacun personnalise sa tactique de jeu pour arriver au trou en premier.

De même, comme dans Mario Kart, vous trouverez des pouvoirs pour attaquer ou vous défendre des autres voitures ; cette fonction n’est pas aussi explorée et ne dispose pas d’autant de capacités disséminées sur la piste, se résumant à des fusées et des boucliers.

Avec tout cela, nous avons aussi la personnalisation esthétique, qui est un peu limitée dans ce premier test, mais qui va sûrement se développer avec le temps. Je ne m’attarderai pas trop sur cette fonctionnalité, car elle n’a pas beaucoup de contenu, juste un battle pass qui apporte peu à cette section.

Turbo Golf Racing

L’aspect technique est satisfaisant, mais ce n’est pas le meilleur.

Non pas que l’on doive s’attendre à une puissance graphique pour un jeu indé, mais je suis peut-être un peu déçu par le style graphique choisi. Les textures sont simples et sans aucune complexité, ce qui donne l’impression d’un jeu avec des textures plates en pâte à modeler.

La lumière, en tant que facteur indispensable à un style artistique accrocheur, n’est pas un gros problème. En comparant injustement, nous pourrions parler de Rocket League, qui est une référence claire sur la façon d’embellir une section graphique simple avec des reflets et des ombres. Il convient de noter qu’il s’agit d’un jeu en accès anticipé, il est donc possible qu’il s’améliore au fil du temps s’il rencontre suffisamment de succès.

Turbo Golf Racing

Conclusion

Turbo Golf Racing est un jeu au concept très intéressant qui a été peaufiné au fil des bêtas ouvertes. Le jeu devrait sortir officiellement le 4 août en accès anticipé sur PC et consoles Xbox ; nous pourrons essayer le jeu grâce au Xbox Game Pass, qui sera sa fenêtre de lancement pour toucher le plus de joueurs possible.

Il y a une section que nous n’avons pas été en mesure de tester de la meilleure façon possible, et c’est que le multijoueur est sa meilleure accroche, mais il ne semble pas avoir un support assez robuste pour le nombre de joueurs qui viendront à la date de lancement. Il peut devenir un grand jeu avec de nombreuses saisons de contenu, se développant lentement avec la communauté ; tout comme il peut rester juste cela, un test précoce, et perdre l’intérêt des joueurs.