in

Ils découvrent un nouveau revêtement imperméable pour le matériel PC

Ils découvrent un nouveau revêtement imperméable pour le matériel PC

Les composants PC haut de gamme consomment beaucoup d’énergie et cela se traduit par de la chaleur qu’il faut dissiper avant qu’il ne soit trop tard. Avec les nouveaux CPU Intel Core 14 et les GPU RTX 4090 on peut dire qu’on dépasse facilement les 300W de consommation aussi bien sur le CPU que sur le GPU. Refroidir quelque chose comme cela signifie devoir utiliser des refroidisseurs à air élevés ou un refroidissement liquide et parfois même cela ne suffit pas. Aujourd’hui, une société appelée HZO a présenté son revêtement imperméable innovant, qui permettra au matériel informatique d’être immergé dans l’eau sans risque d’électrocution, ce qui en fait une solution viable.

Chaque nouvelle génération de matériel s’accompagne de nouveaux composants, plus rapides et plus efficaces. Pour beaucoup de gens, l’efficacité n’est pas tout à fait cela, puisqu’ils se concentrent uniquement sur la consommation du composant lui-même. C’est ici qu’il faut regarder le rapport performances/consommation en watts et c’est pour cette raison que les graphiques comme le RTX 4090 sont bien plus efficaces malgré une consommation de 350 W ou plus. Même si l’on achète des composants milieu de gamme comme un i5 14600K et un RX 6700, il faut déjà refroidir 200W dans le CPU et le GPU.

HZO utilise un revêtement imperméable qui permet au matériel d’être immergé dans l’eau

Ce n’est peut-être pas un gros problème pour un ordinateur de bureau, mais imaginez des serveurs, des centres de données ou des superordinateurs. Dans ces cas, nous parlons de milliers de CPU et GPU agissant à l’unisson et générant une énorme quantité de chaleur. C’est pourquoi nous avons vu des pays comme la Chine envisager de se doter d’un centre de données sous-marin. Celui-ci ne peut pas retenir l’eau directement, mais les installations seront construites autour et auront des dimensions de 68 000 mètres carrés, l’équivalent de 10 terrains de football. La Chine espère économiser 122 millions de kWh d’électricité et 105 000 tonnes d’eau douce par an.

A lire également  réparer l'adaptateur Lightning USB 3

Constatant les avantages de pouvoir refroidir le matériel informatique avec de l’eau, la société HZO a montré un moyen d’y parvenir en toute sécurité. HZO a présenté son revêtement imperméable à base de parylène, avec des films minces déposés par dépôt CVD. Ce matériau peut recouvrir des appareils électroniques (y compris les PCB) et a été démontré lors du CES 2024 à l’aide d’un Raspberry Pi 4.

L’entreprise n’offrira des services de revêtement imperméable qu’aux grandes entreprises comme Dell

HZO a montré qu’il était possible de plonger le Raspberry Pi dans l’eau grâce à ce revêtement en parylène. Pour y parvenir, ils ont chauffé le matériau précurseur jusqu’à ce qu’il se transforme en gaz, puis le gaz lui-même a été chauffé pour former des monomères réactifs. Dans une chambre de dépôt proche de la température ambiante, ces monomères ont été déposés, formant une couche de polymère. Ces couches de polymère ont une épaisseur de 2 à 25 microns et peuvent être utilisées à température ambiante, permettant de protéger les composants électroniques de l’eau.

Ils ont également démontré comment il était possible d’utiliser des câbles USB-C et un câble microHDMI pour fournir un signal à l’écran, également immergé dans l’eau. Pour ce faire, ils les ont enduits du même parylène que celui utilisé dans le Raspberry. Pour l’instant, HZO indique qu’elle travaillera uniquement avec des entreprises, comme Dell ou Nike, pour proposer des services de revêtement. Pour l’instant, les utilisateurs individuels ne peuvent pas acheter ce revêtement imperméable pour immerger leurs PC et matériel sous l’eau, mais cela pourrait changer à l’avenir.

A lire également  L'adaptateur RTX 4090 16 broches brûle et fond le connecteur