in

Crysis et son mème Est-ce que Crysis peut courir ? célébrer ses 15 ans de vie

Crysis et son mème Est-ce que Crysis peut courir ? célébrer ses 15 ans de vie

Aujourd’hui marque le 15ème anniversaire de la sortie de Crysis. En gros, 15 ans de purs mèmes “Can Crysis run Crysis ?”. Beaucoup de choses se sont passées depuis, au point que pratiquement n’importe quel ordinateur ayant une bonne poignée d’années derrière lui est capable de faire tourner le jeu sans problème, mais à la qualité maximale, cela peut encore être compliqué. Cela n’enlève rien à la réussite qui l’a rendu si populaire : la qualité graphique qu’il offrait pour l’époque.

C’est vrai, Crysis n’a pas eu de mauvaises ventes, 3 millions de copies, mais il n’a pas obtenu de records pour autant. Tout comme il n’est pas devenu populaire pour son histoire ou son gameplay. Toute la popularité de ce jeu était basée sur le fait qu’il offrait une qualité graphique impossible à égaler par les ordinateurs de la même époque et même sortis longtemps après le jeu. Preuve en est que le deuxième jeu sorti un an plus tard, Crysis Warhead, s’est contenté d’un million d’exemplaires vendus.

Crysis vu 15 ans après : toujours un jeu en avance sur son temps

Comme vous pouvez le constater, on peut voir que le jeu original est sorti en novembre 2007, et que la version remastérisée est sortie le 15 octobre 2021. Crysis Remastered a reçu d’excellentes critiques, car le titre original avait de meilleures performances et, avec les nombreux mods qui ont survécu aux années, la qualité visuelle du jeu était supérieure à une version sortie 14 ans plus tard.

L’une des mesures prises a été de publier le DLSS de NVIDIA pour résoudre rapidement les problèmes d’optimisation, ce qui a permis au mème de “Can you run Crysis ? Après sa sortie, le jeu continue de recevoir des critiques générales “mitigées” sur Steam.

Bien qu’il ait 15 ans, le jeu a plutôt bien vieilli. À tel point que, sur le plan visuel, il peut surpasser à bien des égards les titres sortis cette année. La raison de ce succès n’est autre que le propre moteur graphique de Crytek, CryEngine, qui a également réalisé d’autres joyaux visuels tels que Ryse : Son of Rome. Ce jeu est peut-être le jeu le plus avancé graphiquement que la Xbox One ait jamais reçu.

Ce jalon a plus de mérite si l’on se souvient qu’il s’agissait d’un jeu de lancement pour la console, si l’on se souvient que les meilleurs titres n’arrivent que des années plus tard, lorsque les développeurs parviennent à ” tirer tout le jus ” du matériel de la console.

Crytek va tenter de répéter l’histoire avec un nouveau volet.

À la fin du mois de janvier de cette année, Crytek a annoncé qu’elle préparait déjà le développement d’un nouveau jeu Crysis. Avec la sortie récente des versions remasterisées, il était logique de poursuivre l’histoire avec Crysis 4.

Aucun détail officiel sur le moteur graphique utilisé n’a été annoncé, mais le dernier titre sorti par la société, Hunt : Showdown, utilise le moteur graphique CryEngine V. Cela suggère que Crysis 4 ne fera pas le même saut industriel vers l’Unreal Engine 5, et qu’ils continueront à utiliser leur propre moteur graphique pour essayer de se démarquer de la concurrence.

Pour autant que nous le sachions, officiellement, il y aura un CryEngine 6 avec un support natif pour DirectX 12 Ultimate API, Ray Tracing et d’autres améliorations. Une version bêta est déjà disponible, mais l’entreprise ne l’a pas officiellement annoncée.