in

+13% rapide, mais beaucoup moins d’efficacité

+13% rapide, mais beaucoup moins d'efficacité

Lorsque Qualcomm a annoncé le Snapdragon 8 Gen 2 l’année dernière, il y avait une différence de performances significative par rapport aux puces précédentes. Cela était probablement dû à la rude rivalité avec MediaTek, étant donné que Samsung ne représentait pas un danger dans le haut de gamme. Avec le Snapdragon 8 Gen 3, la différence de performances était encore plus grande, surtout si l’on prend en compte son potentiel en IA. Nous avons déjà vu le Snapdragon 8 Gen 3 à plusieurs reprises, mais nous devons maintenant voir comment ses performances et son efficacité changent par rapport aux autres.

Samsung, MediaTek et Qualcomm ont été les trois principales sociétés chargées de donner vie à la majorité des smartphones du marché. Chacun d’eux a concouru dans les gammes basse, moyenne et haute, où il y a eu plus de différences. Et, si l’on regarde un classement, on peut considérer que Qualcomm est en tête depuis des années, jusqu’à ce que MediaTek réussisse à s’imposer comme leader avec son Dimensity et depuis, il y a eu encore plus de compétitivité.

Le Snapdragon 8 Gen 3 a les meilleures performances avec une consommation élevée

Le fait que plusieurs entreprises se battent pour la première place garantit que davantage de ressources et d’efforts sont utilisés pour lancer de meilleurs produits. C’est quelque chose que nous avons également vu se refléter dans le monde du matériel, tant PC que mobile. Le moment où Qualcomm se retrouve entouré de puces MediaTek qui non seulement le rivalisent mais surpassent également ce qu’il offre de mieux, c’est lorsque les alarmes se déclenchent.

A lire également  Quelle taille d'écran pour les jeux ? [Top Recommendations]

Le Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3 est actuellement le SoC haut de gamme de l’entreprise et si l’on parle de performances, il prend la couronne sur tout autre. Le problème est que cela s’accompagne d’une perte d’efficacité. Comme on peut le voir dans le benchmark SPECint06, plusieurs SoC mobiles ont été testés ici en utilisant uniquement leur Big Core, le cœur principal le plus rapide. Dans la liste, nous pouvons voir comment le Snapdragon 8 Gen 3 obtient un score de 69,28 points, arrivant premier à la fois là-bas et en IPC avec 20,99 points/GHz. Bien que cela soit 13 % plus élevé que le Snapdragon 8 Gen2+ overclocké, cela augmente sa consommation de 28 %.

Le Snapdragon 8 Gen 2 est 44% plus efficace que le 8 Gen 3

On voit ainsi comment le Snapdragon 8 Gen 3 consomme en moyenne 6,27W pour atteindre ce score, tandis que le 8 Gen 2+ atteint son score avec 4,90W. Au final, l’efficacité passe de 12,42 points à 11,05 points par watt (11 % de moins) et cela ne fait que comparer les deux SoC les plus rapides. Eh bien, si nous voulons vraiment une plus grande efficacité, nous voyons qu’un Snapdragon 8 Gen 2 est 44% plus efficace que le Gen 3.

A lire également  Un moddeur fait fonctionner FSR 2.0 en résolution native

Comme on peut le voir, Qualcomm parvient à obtenir les 4 premières places en termes de performances, mais en termes d’efficacité, il ne peut pas rivaliser avec MediaTek. Et son Dimensity 9200, qui atteint 48,46 points, n’a consommé que 2,65 W, ce qui nous donne 18,27 points/W, soit 65 % plus efficace que le 8 Gen 3. Ensuite, nous voyons le Samsung Exynos et Google Tensor, qui non seulement fonctionnent moins, mais aussi perdre en efficacité. En fait, le Google Tensor G3 est moins performant que le Snapdragon 8 Gen 3.

De toute la longue liste de processeurs analysés, s’il faut voir celui qui offre la plus grande efficacité, c’est le Dimensity 8100, qui atteint 33,44 points avec 1,36W. Bien qu’il soit considéré comme appartenant à l’ancienne génération, il est surprenant de voir comment MediaTek a obtenu 24,59 points/W, surpassant tous ses rivaux dans cet aspect.